Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Lettre à Macron d'un médecin colonial | Accueil | Un centriste d'opérette »

mercredi 26 avr 2017

Commentaires

Zwingli

De toute façon la France n'est pas républicaine et la République ne lui convient pas. C'est bien évident. La République n'est même pas légitime en France. Je veux dire par là que légitime signifie incontesté. Si les sempiternelles "valeurs républicaines" étaient incontestées en France ça se saurait, et alors tous les politiciens, les journalistes régimistes, les francs-maçons, tous ces gens n'auraient pas besoin de les invoquer sans cesse sur le mode incantatoire comme ils le font en se rendant ridicules. On dirait qu'ils essaient de se convaincre eux-mêmes, comme un transexuel opéré qui ne cesse de se dire à lui-même qu'il est une femme parce qu'il sait bien que ce n'est pas vrai.

Dans mon pays, la Suisse, personne ne nous parle de république ni de démocratie. Cela va de soi. Depuis que les Zähringen, les Habsbourgs et la maison de Savoie ne jouent plus de rôle sur notre territoire, c'est à dire depuis environ le début du XVIe siècle, nous sommes en république sur tous les points du territoire. La république et la démocratie sont donc légitimes chez nous à la différence de la France et la démocratie libérale de 1848 n'a eu qu'à se fondre dans un cadre républicain préexistant.

Ceci étant dit et malgré tous les aspects "absurdes, irréfléchis et destructeurs" dans son programme, il n'en reste pas moins que faute de famille royale, le clan paysan breton Le Pen porte en lui une certaine verve, une pétulance, quelque chose de l'instinct national français, territorial, patriote, populaire, soldatesque et des réflexes permettant d'espérer qu'avec ces gens là, la France que nous aimons ne mourra pas. Avec Macron, c'est la mort de la France.

Je ne voudrais pas du tout idéaliser les Le Pen et le Lepénisme. Mais tout de même, depuis que ces gens sont apparus dans le paysage ils ont su incarner, malgré des excès (surtout des excès de diabolisation qui les ont rendus sympatiques), une certaine idée de la France que nous aimons.

Je dis cela comme étranger ayant la tripe de droite et cocardière. La France des Le Pen, comparée à celle des autres politiciens est celle qui ressemble le plus à la France que nous aimons, même à l'étranger.

Je voterais avec mes tripes pour la chauvine populiste Marine Le Pen, pour que la France reste gauloise, avec des tripe légitimistes et bonapartistes, une grande gueule et qu'elle envoie se faire foutre l'immigration, le parti de l'étranger, l'Union Européenne, etc.

Si cela doit passer par un peu de démagogie contre l'orthodoxie économique des libéraux, tant pis. Je suis preneur quand-même.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.