Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Macron : demandez le programme | Accueil | La prétendue radicalisation de la droite »

lundi 06 mar 2017

Commentaires

Zwingli

C'est Juppé qui a bien remis à son vrai rang ce candidat gadget.

"...profitant du discrédit de l'établissement politique monsieur Macron, pourtant inspirateur, et acteur, de la politique économique de François Hollande tente d'incarner le renouveau, mais son immaturité politique et la faiblesse de son projet ne feront pas toujours illusion".

Je n'aime pas Juppé, mais c'était bien jugé. Juppé a quand même beaucoup de bouteille.

A mon avis ce petit speech de Juppé restera comme un des discours décisifs de l'histoire de France:

https://www.youtube.com/watch?v=OqfUqBHsJc8

Pour moi la question principale est: Fillon, qui est incontournable, sera-t-il au second tour? Si oui, il a malgré tout une chance de l'emporter car il est le seul candidat crédible parmi ceux issus de l'ancienne classe politique.

Si Fillon n'est pas au second tour, alors je prends les paris que Marxine Le Pen sera élue. Car pour la première fois peut-être, les modérés de la doite libérale seront tellement dégoûtés par la manière dont l'excellent Fillon a été traité qu'ils se vengeront en votant Le Pen.

Cela fera mentir ma théorie, toujours valable en principe, selon laquelle jamais les modérés ne reporteront leur voix sur une candidature populiste. Mais si Fillon est écarté les modérés seront désespérés et en rage. Et Juppé l'a constaté avec lucidité: "...les adhérents et sympathisants de LR se sont radicalisés".

Le complot contre Fillon, voulu par le parti de l'étranger, se retourne contre ses auteurs et est en passe de causer un tremblement de terre politique: l'élection de la populiste Marine Le Pen. Cette élection était improbable, elle devient assez probable à cause de cet autogoal monumental des forces occultes.

Dubitatif

Fillon veut tripler le budget de Frontex... qui va chercher en bateaux les migrants-envahisseurs.

Petite réponse
???

Calvin

Question concernant l'ISF, dont vous nous apprenez qu'il ne taxera en fait que la fortune immobilière:

Si un particulier étranger, un Suisse par exemple, est gros actionnaire, ou même unique actionnaire d'une société entièrement investie dans des biens fonciers en France. Est-ce que le patrimoine de cette société sera assujetti à l'ISF?

Je vous pose la question en tant que banquier suisse.

Petite réponse
A priori, mais je peux me tromper, les sociétés ne sont jamais assujetties à l'ISF qui ne concerne que les particuliers et ne correspond pas à l'idée d'un "impôt sur le capital".
Consulter le Site du ministère des Finances
https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F32311

Dubitatif

www.fillon2017.fr/projet/immigration/
Titre 4 : Conclure un nouveau traité de Schengen :
Fillon veut tripler le budget de Frontex... qui va chercher en bateaux les migrants-envahisseurs en méditerranée pour les sauver !!!

Calvin

Alors une solution ne serait-elle pas pour les propriétaires, de mettre leurs biens immobiliers dans une société, et de n'être imposés que sur les actions de la dite société qui sont des valeurs mobilières et non immobilières? Et donc d'échapper ainsi à l'ISF.

Bon, évidemment, s'il ne s'agit que d'un appartement ou d'une maison familiale, ça causera trop de frais pour valoir la peine. Donc, cela ne sera intéressant que pour les propriétaires d'un gros patrimoine immobilier - commercial. Mais enfin, au moins pour ceux-là ce serait une façon d'échapper à l'ISF.

C'est peut-être ça le but de Macron. Maintenir l'ISF pour le symbole que ça représente, tout en exonérant les riches propriétaires d'immeubles de rapport. La réforme ne serait pas mauvaise si elle prévoyait que le logement familial n'est pas taxable au titre de l'ISF.

Dominique

@Calvin
En tant que libéral attaché à la liberté individuelle et à la propriété familiale, il m'apparait que tout impôt sur la propriété est confiscatoire et mauvais. C'est le cas de l'ISF et de l'impôt sur l'héritage.

Mais il y a pire en France :
Avec près de 60 % de "prélèvements" (sociaux et fiscaux) sur les revenus du travail, le système social et dans une moindre mesure le système fiscal tuent l'emploi en France.

En Suisse vous avez je crois plus de 250 "caisses sociales" privées, alors que nous avons un organisme monopolistique qui est devenu quasiment étatique. Il porte d'ailleurs les mêmes initiales que les anciens états soviétiques : URSS-AF.

L'ISF est une question de détail comparé à un système social malfaisant (développé après 1945 par des ministres communistes et jamais remis en cause)qui a ruiné toute l'économie française.

Il nous faudrait comme les EUA qui vont annuler l'Obamacare. Encore que même là-bas, avec pourtant une Maison Blanche et des Chambres élues pour annuler l'Obamacare, l'industrie pharmaceutique réussit en ce moment à retarder l'annulation.

Remplacer un système de Serial-Killer des emplois par un système où la liberté , et la saine concurrence entre caisses d'assurance, seraient au coeur des principes de santé publique n'est pas une sinécure.

En conclusion l'économie française a été tuée par un système social, alors que l'ISF est un épiphénomène gauchiste confiscatoire certes, mais pas mortel.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.