Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Non à l'opération Macron | Accueil | Macron, ses erreurs et sa faute »

mardi 14 fév 2017

Commentaires

McLeod

Les pseudo supporters de l'équipe de France de rugby qui braillent une Marseillaise pour rien sont très souvent les premiers servis... employés du sénat, de l'assemblée...etc etc du patriotisme à 2 balles pour des blaireaux qui ne sont capables que de sucer ceux qui les abreuvent

Dominique

Nous sommes dans un système où les « gouvernants » sont quasiment tous choisis moins par le peuple que par l’ « opinion publique » qui est fabriquée ; à l'exception du judiciaire qui participe pourtant à la gouvernance depuis qu’il prend des décisions politiques, notamment en France celles du Conseil d'Etat.

Cet état de fait est idéal pour les "puissances de l'ombre", termes désignant ici tout ce qui manipule, ou force, tant l'opinion publique que les hommes politiques eux même. Guy Debord soutint que les élus ne font que « jouer dans La Comédie du Spectacle » : ils seraient les acteurs de scénarios écrits par d'autres.

Plus besoin de programme dans cette caricature de démocratie représentative, puisque l’ « opinion publique » est fabriquée par les fausses nouvelles, les campagnes de dénigrement (des opposants comme F. Fillon), les symboles historiques (hop un p’tit tour à Orléans comme Macron pour saluer sainte JEANNE), les menaces de cataclysmes (si sortie de l’Euro) etc.

Et si jamais le peuple reprend la main - puisque c’est à la fin le peuple qui votera et pas l’opinion publique - dans ce cas tout le mainstream : l’administration politique en place, les entreprises globalistes, les médiats de gauche, des manifestations, etc. s’emploieront à bloquer le système pour empêcher les élus du peuple de gouverner. Tout est en place.
CQFD

UnLorrain

J'ai trouvé ceci,au hasard de recherches par le biais de la toile,je dois avouer que je suis curieux du côté anarchisme fin 19é,sa rhétorique n étant bien sur pas du tout la même que celle,violente,qui vient au 20é,Maurras fera un appel au meurtre de Jaurès «il faut agir» et il sera écouté..Meric dans Coulisses et Treteaux l'affirme,Maurras est responsable de son assassinat.
J'ai trouvé ces très anciens billets?papiers?articles? sur gallica en cherchant des feuilles d'un autre a-crate très peu connu, Zo d'Axa..Bien sûr,il faut comprendre que le contexte est tout autre que actuellement,il date de plus de 100 ans.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.