Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Face aux démagogues et aux terroristes non au suicide de l'Europe | Accueil | Islamo-bolchevisme »

jeudi 02 juil 2015

Commentaires

Mariana

Excusez svp mon français médiocre mais une répression peut cacher une autre, je crois que la France est peut-être le seul pays où les chauffeurs de taxi paient le prix d'une maison à l'état pour pouvoir travailler (la licence), c'est normale qu'ils croient avoir droit un monopole....two wrongs don't make a right but I can see their point of view.

Petite réponse
Ce n'est pas à l'État qu'ils achètent leur "licence" dont la valeur est purement spéculative.

Robert Marchenoir

Bastiat n'avait pas affaire à l'immigration musulmane. J'ignorais que le chef des taxis avait publiquement saisi la célèbre excuse du ramadan, selon laquelle toutes les conneries et toutes les exactions sont permises aux musulmans, parce que c'est le ramadan.

T'es en retard ? C'est normal, c'est ramadan. T'as un poil dans la main au boulot ? C'est normal, c'est ramadan. Tu es "énervé", tu commets des "incivilités", tu brûles des taxis ? C'est normal, c'est ramadan.

L'islam, la seule religion du monde dont le "mois sacré" excuse et encourage les mauvaises actions.

Les émeutes urbaines des taxis ne sont pas des grèves ni des mouvements sociaux, ce sont des actes de djihad social et politique.

Maintenant c'est officiel : Paris est aux mains des taxis musulmans, qui peuvent bloquer la capitale quand ils le veulent, étrangler l'activité économique en empêchant les voyages des hommes d'affaires, en effrayant les touristes, en empêchant les gens de circuler en région parisienne, etc.

C'est la millénaire méthode d'intimidation et de chantage musulmane, qui démultiplie les effets déjà délétères du syndicalisme corporatiste français et des professions protégées.

Les apparatchiks socialistes français se croyaient à l'abri au sein de leur "modèle" verrouillé de partout, qui leur permettait d'opprimer le reste de leurs concitoyens.

Ils vont bientôt découvrir que ce genre d'institutions mafieuses attire irrésistiblement des gens bien plus vicieux qu'eux, qui n'hésiteront pas à mettre le système à leur service en allant beaucoup plus loin dans la violence.

Après avoir cru se rallier des bons petits soldats de la revendication en réclamant l'ouverture des frontières à l'immigration de masse, les communistes (*) vont se rendre compte que leurs protégés musulmans ont bien l'intention de les flanquer à la porte et de leur confisquer leurs privilèges.

C'est déjà fait pour les taxis parisiens, c'est en bonne voie à la RATP, et ça pend au nez de toute la fonction publique (ou assimilée).

Et les taxis ne se contenteront pas de mettre le feu à Paris pour réclamer des avantages corporatistes. La prochaine étape sera la grève insurrectionnelle à visée politique : obtention de mosquées, punition de je ne sais quel intellectuel "islamophobe", inflexion de la politique étrangère de la France dans un sens anti-israélien, etc.
___

(*) J'inclus dans cette catégorie une immense majorité de gens qui ne se définissent nullement comme communistes, mais dont les conceptions politiques dérivent incontestablement du communisme.

Sparte

http://editions-du-trident.fr/monnerot.htm
Islamisme et marxisme : même combat !

Dans cet guerre faite par un oligopole parisien à la liberté, la position du chef de l'Etat est une provok ! Nous avons donc deux hommes dangereux au pouvoir : l'un qui n'a pas hésité à gazer les enfants et leurs parents lors de LMPT, et l'autre qui n'est plus le gardien des institutions, mais celui de la révolution française en tant qu'une entreprise de terreur.
Nous sommes prévenus : attention.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)