Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Mensonges staliniens sur la tombe d'Aubrac | Accueil | Fonction du premier tour »

mardi 17 avr 2012

Commentaires

TANAZACQ Vincent

Au sortir de l'ère du Poisson pour entrer dans celle du Verseau, vers 1995, j'ai entendu dire par une personne qualifiée que cette ère serait une ère de dévoilement. Or depuis une quinzaine d'années nous avons assisté à un "festival"
Katyn, Famille impériale russe, suicide d'Himmler à Nuremberg, 11 septembre.
Il y aurait de quoi établir un observatoire
de cela. C'est pourquoi je suis convaincu que Notre Seigneur nous fournira un jour la clé.
Merci en tout cas.

Emile Koch

@Vincent Tanazacq
Ne croyant guère à cette histoire d'Ère du Verseau je pense que nous pouvons aussi chercher le dévoilement par nous-mêmes.
"Aide-toi le Ciel t'aidera".

minvielle

Ils sont malins ces cocos, mais pourquoi sont-ils si méchants?

Martin Peltier

Cette intéressante chronique laisse le lecteur sur sa faim et suscite au moins trois questions ? Pourquoi R Aubrac a-t-il été libéré le 10 mai 1943 ? S'il n'a pas été libéré en octobre par sa femme, comment s'en est-il sorti ? Enfin, qu'est ce qui rend le "testament" de Barbie "moralement et pratiquement sans valeur ?

JG Malliarakis

@ Dominique Dutour
Bien sûr je vous "autorise" à poster un texte en commentaire, sous les réserves légales habituelles. Mais je vous suggère plutôt quand il vient d'un autre site à vous contenter d'un lien.
En général ça marche très bien.

JG Malliarakis

@ Martin Peltier
Je comprends votre faim d'infos supplémentaires.
Je découvre que le dossier de Libé de 1997, que j'avais alors archivé sur le net (une de mes premières archives récupérées de la sorte) est actuellement disponible sur le site du quotidien.
Voici le lien :
https://www.liberation.fr/cahier-special/0101220489-special-aubrac-raymond-aubrac-et-si-les-historiens-nous-posaient-des-questions-samedi-17-mai-1997-a-liberation-lucie-et-raymond-aubrac-se-sont-confrontes-aux-questions-de-huit-historiens-a-propos-de-l

Dominique Dutour

je suis aussi d'avis que notre pays reste atteint de la pandémie du communisme. Les glorifications rituelles et annuelles d'icônes toutes communistes démontrent que la coalition gaulo-communiste d'après 1945 s'est installée de façon institutionnelle, via l'E.N.A. créée par de Gaule

De cette alliance satanique - je mesure mes mots - entre les hommes-de-l'état et l'hydre communiste, nous ne sortirons que lorsque les prêteurs (français et étrangers) qui avancent chaque semaine à " France Trésor " de quoi payer les soldes des fonctionnaires et les allocations, et de quoi combler le trou sans fond de la " Sécu ".

Alors tout s'effondrera, et il faudra trouver d'autres symboles.
Mais pour quelles alliances ?

On doit regretter ce matraquage aussi parce qu'il désinforme en permanence la jeunesse, et les empêche, comme un bruit de fond, d'entendre les voix de Soljenitzine, Waleza, et Jean Paul II, et de aujourd'hui de Benoit XVI.

Comment dans ces conditions et dans ce " buzz " , pouvoir réfléchir correctement aux échéances électorales ?

mersenne

Quant à la personnalité de Aubrac lui-même, je me souviens que Jean-François Revel en parle dans ses souvenirs pour rapporter que grâce à lui, son père fut épargné d'une mort probable à la libération. En effet, il alla voir Aubrac et plaida pour son père..

mersenne

hier ou avant hier, j'ai posté un autre commentaire identifié avec FaceBook et je ne le vois pas!

Petite réponse
Merci de reposter ici ; Facebook est pour moi un océan qui me submerge et ne me sert qu'à "partager" ces chroniques...

François Delpla

Rappel : Raymond Aubrac meurt le 10 avril 2012. Alors que sa mise en cause dans l'affaire de Caluire et plus généralement son prétendu retournement par la Gestapo datent de 1983, se sont complètement tassés dans les années 2000 et n'ont en rien tempéré l'hommage national au catafalque de Lucie en 2007, soudain, la calomnie connaît une brève mais forte résurgence sous l'impulsion de Stéphane Courtois écrivant sans preuve, engageant son autorité d'historien, le jour même de l'annonce du décès (notamment sur le blog du très sérieux Dominique Merchet) "Raymond Aubrac était un agent communiste".

Vous embrayez une semaine plus tard.

Un lien ? https://blogs.mediapart.fr/francois-delpla/blog/200512/stephane-courtois-devant-raymond-aubrac-adieu-decence-rigueur-et-ve

et aussi : https://www.delpla.org/site/articles/articles.php?cat=9&id=6&p=

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)