Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Les socialistes aux risques du déclin | Accueil | Peugeot le poids des charges et le prétendu pacte social »

jeudi 07 avr 2011

Commentaires

Pirée

Vive la Pologne libre !

Martin Peltier

toujours bienvenu

olothurie


(indispensable)

Staline-Hitler : Liaisons Dangereuses

http://www.vodeo.tv/documentaire/staline-hitler-liaisons-dangereuses-2-3

Elois Ericade

Le partage de la Pologne et le l'assassinat en grande échelle perpétués par les communistes russes à Katyn est une des conséquences meutrières du Pact Hitler-Staline.
Et les intox continuent toujours depuis l'après-guerre par les cocos francais.
Je suis écoeuré quand je lis dans les journaux, dans les livres scolaires, ou j'entends à la radio, la télé, les soi-disants historiens , journalistes, parler du
1)pact germano-sovietique. Mensonge! c'est pact nazi-soviétique, pour les cocos, c'est pas bien de mettre le mot nazi avec soviétique, ils utilisent le mot germano, germano veut rien dire, veut dire quoi: l'Allemange de Kaiser, Weimar, Fédéral ou Hitlérien ? Ils utilisent le mot vague pour cacher leur crimes.
2)ou pact Ribbentrop-Molotov, ce sont les deux valets qui exécutent les ordres de leurs maîtres Hitler-Staline, c'est Hitler et Staline qui décident de former un gang pour effacer la Pologne de la terre, donc c'est pact Hitler-Staline.
Ici encore la propagande des cocos a frappé, ils évitent de mettre ensemble les noms Hitler et Staline, parce que Staline est un génie du bien pour tous les peuples de la terre, père du peuple...Si l'on croit à la propagande des cocos l'après-guerre.
Et les intox durent toujours depuis, c'est terrible.

sparte

Il ne faut pas oublier que le plan soviétique était d'envahir toute l'Europe : la Finlande, la Pologne, et les Etats Baltes, étaient dans ces conditions des étapes préliminaires ... si on peut s'exprimer ainsi.

Et se souvenir qu'en attaqua préventivement l'Armée Rouge, 14 jours avant que Staline ne déclencha son attaque générale (et particulièrement sur le Reich, seule force capable de résister aux Soviétiques) l'Allemagne déjoua ce plan offensif ; ceci ... sauva l'Europe finalement, du moins la partie située à l'ouest.

Hélas Roosevelt soutint Staline par une aide militaire formidable, puis empêcha Patton d'aller jusqu'à Moscou. L'Allemagne, les " pays de l'Est ", et bien sûr la Russie (blanche, puisque le peuple russe eut pu être libéré du communisme) firent les frais de cette politique anglo-américaine, scellée à Yalta. Patton l'a dit : nous (les Américains) aurions du soutenir l'Allemagne contre les Soviétiques.

Petite réponse : mon livre démontre que vous vous trompez. Lisez-le quand il paraîtra. La préparation d'une attaque soviétique (la soi-disant "Opération Tonnerre" du "Brise Glace") est un mythe fabriqué après coup pour réhabiliter Staline. Ce que les occidentaux ont accepté hélas à Yalta (et à Téheran et à Potsdam) est une toute autre affaire.

sparte

Suite à votre petite réponse : je ne doute pas que vous ayez raison puisque vous avez étudié cette période alors que - honnêtement - j'ai seulement lu des articles citant V. Suvorov, l'auteur du Brise Glace, pourtant présentés en 1985 dans une revue de sa ... gracieuse majesté. Mon esprit réveillé par votre remarque, j'y trouve d'un coup, maintenant, plus d'affirmations que de preuves. Pourquoi « d'un coup » ? : parce que les chiffres énormes avancés sur les moyens militaires russes, en chars notamment, m'avaient étonné ; et parce que je réalise soudainement que la thèse de Suvorov n'est appuyée par aucune photo ou aucun film de ces concentrations d'armées soviétiques sur les frontières ouest de la Russie, (photos russes ou allemandes) ; cela aurait du m'alerter ... A ma décharge je n'ai pas cherché d'autres sources ... mais c'est aussi à ma charge ! Merci de votre remarque et de votre ... indulgence. Voilà je n'en dis pas plus sur cet hoax.

Ksven

Comme disait Goebbels: "on a découvert des armes et des munitions allemandes dans les fosses. Si cela se propageait, toute cette affaire s'effondrerait".
Mais chacun choisit ses propres sources.

Petite réponse
Intéressant spécimen de troll russe. Signature bidon comme d'habitude. Aucun historien polonais n'a jamais repris ce mensonge.
cf. Russie : l'agence de l'intoxication via internet
http://www.est-et-ouest.fr/chronique/2015/150609.html

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.