Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« De la révolution, du 14 juillet, du jacobinisme et de l'horreur qu'ils doivent nous inspirer.Petit hommage à Charles Freppel | Accueil | La leçon du terrorisme en Inde Oui la France et l'Europe se trouvent bel et bien en danger d'islam »

lundi 21 juil 2008

Commentaires

gros chat

(je cite) "Les Français, en 2005, ont voté majoritairement contre Chirac, et non contre l'Europe. On retrouve d'ailleurs cette dimension dans le référendum irlandais. S'y sont engouffrés tous les mécontentements intérieurs, démontrant l'absurdité de cette procédure dans les relations internationales."

L'électeur a souvent ses raisons, petites ou grandes, que la raison ignore. C'est vrai quel que soit le bulletin choisi, en l'occurence "oui" ou "non". Je dois dire que je trouve pénible que, presque toujours, seules les raisons négatives du vote "non" sont discutées. Est-ce la faute de l'électeur lorsqu'un référendum se veut plébiscite ? Soi disant "pour l'Europe". En fait pour une étape de plus dans la construction du Machin U.E. ...

Pour en revenir à la réforme constitutionnelle, nous serions curieux d'avoir des commentaires sur le moment où elle intervient, qui ne semble qu'ajouter au désordre. Quant à son contenu, ce qui est important au yeux de l'oligarchie n'est peut-être pas ce qui est mis le plus en avant.

Sans être particulièrement démocrate, je considère qu'une constitution digne de ce nom doit être assez facilement lisible, éviter les longueurs, et choisie par le peuple, car c'est un acte fondateur.

Les modifications successives de la constitution française ne sont pas bon signe. Elles sont entre autre le signe d'un texte trop fait sur mesure pour le Général. On notera aussi que l'élection du Président de la République au suffrage universel, donc d'un homme médiatique plus que d'un homme d'Etat -- qui tourne à la Star'Ac. -- subsiste.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.